Un monde nouveau est en train de naître, laissez votre communication s'y épanouir !
Reportages - Documentaires - Films institutionnels - Spots publicitaires - Plateaux TV - Web TV - Sites Internet dynamiques - Nouveaux medias
Accueil

Videomundi devient KRIZALIDE Media !

 

Mais la philosophie ne change pas : Aller là où les autres ne vont pas

Rencontrer ceux que les autres ne voient pas…

Il ne s’agit pas forcément des lieux les plus dangereux du monde, il ne s’agit pas toujours des laissés pour compte de la Terre…

L’ailleurs se glisse parfois entre les espaces de notre vie quotidienne, dans un regard, dans une remarque, dans un trait de lumière.

Ce que nous essayons de faire, c’est cela : voir ce qui est devenu transparent à force d’avoir été tant miré, poli par des années de regards jetés-là sans y penser.

Analyser, découvrir, apporter un regard critique sur un univers que d’autres n’auront même pas aperçu.

Ce fut le cas de la communauté iranienne de Los Angeles, qui nous a confié ses angoisses en mai 2008, alors que la tension entre Washington et Téhéran atteignait ses plus hauts niveaux et que d’aucuns redoutaient une attaque durant l’été…
Nous avons pris conscience peu à peu que nous étions en train de filmer la guerre sans voir la guerre, que nous filmions la possibilité d’une guerre dans un pays riche et (oserons-nous le dire ?) en paix…
Une guerre qui se reflétait dans l’angoisse des visages, dans les souvenirs à peine effleurés des rescapés des violences passées…

Ce fut aussi le cas de ces personnes électro hypersensibles, réfugiées dans des caravanes au fond des bois, sans eau ni électricité, pour fuir les ondes invisibles qui semblent leur griller lentement le cerveau…
Avec comme seuls secours quelques rares amis qui n’ont pas encore baissé les bras devant cette maladie étrange, et qui de temps en temps, entre deux rendez-vous, leur apportent un peu de réconfort et quelques provisions…

Nos pas nous ont mené sur les traces des chercheurs de saphirs d’Ilakaka, à Madagascar, chez les braconniers de zébus et les fabricants clandestins d’alcool des hauts-plateaux…

Nous avons été les témoins d’une circoncision sauvage à la bougie dans une hutte perdue, nous avons suivi la geste créative d’Elie Saab à Beyrouth, perdu dans un festival de tissus dont il tire des vêtements de rêve et de reine…

Ici, ailleurs, là-bas…

Mais toujours, nous recherchons la proximité humaine, le contexte qui élargit notre vision et qui nous donnera, peut-être quelques clés pour mieux comprendre notre monde…

 

***********************************
 

Sélectionné pour le Prix Bayeux du reportage de Guerre, le film « Birmanie, au bord du précipice » a été écrit et réalisé par Eric Simard, sur des images de Paul Rush, puis diffusé sur Arte Reportage.


Réalisé clandestinement, ce film donne la parole aux rares activistes qui luttent encore contre la Junte Militaire, et offre des témoignages poignants d’une population martyrisée depuis plus d'un demi siècle.Une réalité quotidienne qui contraste singulièrement avec le luxe et l’abondance de Naypidaw, la nouvelle capitale des Généraux, construite au cœur de la jungle, véritable forteresse dans laquelle Paul Rush a réussi à s’infiltrer quelques heures, risquant emprisonnement et torture.

 

Naypyidaw, capitale de Birmanie